bois-securite

Attestations de sécurité : comment sont-elles délivrées ?

Les réflexes et comportements de bonne conduite sur la route doivent impérativement être maîtrisés dès le plus jeune âge avant de passer le permis de conduire. Dans le cadre de l’amélioration de la sécurité routière, le système de délivrance d’attestations de sécurité routière fût instauré afin d’inculquer la mentalité adéquate derrière le volant d’un véhicule à moteur.

Qui sont concernés ?

La délivrance des attestations de sécurité impose des conditions d’éligibilité permettant de passer l’examen. En effet, les attestations de sécurité routières (ASR) sont indispensables afin d’obtenir son premier titre de conduite si le postulant a moins de 21 ans. Pour cela, les individus souhaitant s’inscrire à l’épreuve ne doivent pas déjà être titulaires de l’ASSR de niveau 1 et 2. Ces derniers doivent ensuite être nés après l’année 1987, être âgés d’au moins 16 ans et ne pas être scolarisés ou en situation d’apprentissage.

L’obtention de l’ASR validera au passage la partie théorique du Brevet de Sécurité Routière (BSR) et l’épreuve peut être adaptée pour les personnes présentant une déficience visuelle. L’épreuve aménagée délivrera en revanche une attestation d’éducation à la route (AER) à la place de l’ASR. Il faut également noter que la possession de l’ASR n’autorise en aucun cas une personne à conduire un véhicule à moteur.

Le déroulement de l’examen

L’inscription se réalise directement auprès du groupe d’établissement de l’éducation nationale (GRETA). Les informations relatives aux dates de sessions et les modalités d’inscriptions seront par la suite mises à disposition par le recteur de l’académie à destination du public et des centres de formation. L’épreuve se déroule généralement 2 fois par an durant les mois de mars et octobre.

L’examen (ASSR1, AASR2, AER, ASR) portera sur les règles de sécurité routière et se manifeste sous la forme d’un questionnaire à choix multiples faisant appel aux connaissances du candidat. Le nombre de questions est limité à 20 et une séquence filmée précède chacune. L’attestation de sécurité est délivrée aux candidats ayant obtenu une note minimale de 10/20 à l’épreuve et le document sera finalement envoyé environ 2 semaines suivant la date de l’examen.

Que faire cas d’échec ou de perte de l’attestation ?

Les candidats ayant échoué à l’épreuve peuvent directement soumettre une nouvelle demande d’inscription pour la prochaine session. L’inscription reste par ailleurs gratuite pour les individus habilités à passer l’examen. Dans le cas du vol ou de perte du document, il est néanmoins possible de demander une copie de l’attestation en adressant par écrit une déclaration sur l’honneur au chef de l’établissement en charge de l’organisation des épreuves.

Quitter la version mobile